Musée Eugène Carrière

 

En 1881 la loi sur la liberté de la presse ouvre une ère nouvelle où l’expression se libère : un âge d’Or de la Presse, caractérisé par les tirages spectaculaires des journaux et la collaboration de dessinateurs, affichistes et caricaturistes de talent.

 

Le peintre Eugène Carrière (1849-1906) dont le musée porte le nom, a été proche des milieux journalistiques, en particulier des journaux de Clemenceau. Il conçoit l’affiche pour le lancement de L’Aurore, quelques semaines avant la publication du J’Accuse ! et apporte sa participation discrète à des journaux engagés comme La Rue ou le Canard Sauvage. 

 

L’exposition présentée au musée Eugène-Carrière démontre la diversité et la vitalité des journaux, du Petit Parisien au J’Accuse publié dans L’Aurore.

 

Dossier de Presse